{Mes réflexions vers une consommation plus réfléchie #3} /// Le végétarisme !

DSCF0996

J’ai déjà parlé dans un précédent récit sur mes réflexions vers une consommation plus réfléchie (voir ici) de mon passage vers le flexitarisme puis ici de mon attirance et mes questionnements sur le végétarisme/véganisme suite à ma lecture du livre Voir son steak comme un animal mort de Martin Vibert et mon voyage à Berlin.

Quasiment un mois 1/2 après ce dernier article où j’en suis ?

Eh bien je n’ai plus mangé de viande. En fait les choses se sont mises en place de façon naturelle. J’ai mangé végétarien et végan à Berlin et en rentrant à Angers je n’ai plus mangé de viande, je n’en ai pas achetée (comme à mon habitude) mais chose nouvelle je n’en ai plus mangée lors de mes repas à l’extérieur (que ce soit au restaurant ou chez des amis). A vrai dire les choses se sont faites de façon tellement naturelle que je ne sais même plus quand est ce que j’ai mangé mon dernier plat de viande … Avant le 31 août ça c’est sûr (date de mon départ à Berlin …). Le fait de ne pas me souvenir de cette date me semble être le signe encourageant de la force de mon engagement 🙂

Maintenant il me paraît évident que je suis partie sur ma lancée et que, a priori, je ne reviendrai pas en arrière.

DSCF1265

Pourquoi ? Le désir profond de ne plus manger d’animal mort (je parlerai du poisson un peu plus tard) par soucis éthique avant tout. Je pars du principe que mon plaisir (manger de la viande) passe après la vie d’un animal (qui est un être pourvu de sensibilité et qui peut ressentir la souffrance/la mort imminente). Mais aussi par soucis de moins polluer (un végétarien pollue moins qu’un omnivore toutes choses égales par ailleurs) et de prendre soin de ma santé (moins de graisses saturées).

Dans quel but ? Apporter ma modeste contribution à un équilibre de vie au sens large qui me semble pertinent, apporter un petit mieux à ma planète (moins de souffrance animal, plus de préoccupation écologique).

Comment je me sens ? D’un point de vue de santé, rien de plus ni de moins, je continue à manger du poisson et des produits laitiers (modérément), a priori pas de carence dans ce cas et en tout état de cause pas aussi rapidement (moins de 2 mois). Mais je vais me pencher sur les questions nutritionnelles incessamment sous peu car forcément cela va finir par s’imposer à moi. Pour l’instant les questions éthiques l’emportent sur le reste concernant ma motivation et mes documentations.

Qu’est ce que je mange ? Pour avoir tous les acides aminés essentielles il faut combiner légumineuses et céréales au même repas (au moins un repas par jour). Alors je combine par exemple lentilles/sarrasin dans un risotto avec des légumes de saison, une salade de pois chiche avec des légumes crus de saison et du pain, un chili sin carne de haricots rouge avec du riz, falafels dans un pita, dal de lentilles et riz (voir ici pour ma recette de Dal), houmous et petits légumes croquants avec du pain, etc … en fait les combinaisons sont innombrables et stimulent ma créativité et ça, j’adore 😉

Comment réagissent les gens autour de moi ? Je suis étonnée dans le bon sens de l’accueil de mon entourage à mon nouveau style de vie. J’ai rencontré beaucoup de bienveillance et de compréhension. Les petits pics font partie du jeu, mais globalement j’ai remarqué que tout le monde comprenait. C’est d’ailleurs souvent l’occasion de discussions intéressantes sur les habitudes alimentaires de notre société et je vois que pratiquement chaque personne à qui j’en parle s’est déjà posé la question de sa consommation de viande. Je vois là un bon présage pour l’avenir 😉

Je me suis rendue compte que je n’avais pas du tout une posture militantiste ; je n’essaie pas de convaincre mes connaissances de faire comme moi. Je vois ma démarche comme quelque chose de très personnel, qui ne regarde que moi et que je n’ai pas envie d’imposer aux autres. Ca ne me dérange pas de partager mes repas avec des gens qui mangent de la viande et d’ailleurs je ne porte aucun jugement ; cela se passe entre moi et moi.

DSCF1273

Dans le concret de mes repas pris hors de chez moi voilà comment cela se passe. En mangeant chez des amis je vais apporter quelque chose qui est compatible avec mon mode alimentaire. Soit mon repas si on mange à table assis (par exemple steak de soja si mes hôtes mangent de la viande), soit des petites choses à grignoter végétariennes si c’est un apéritif dinatoire (cela peut profiter à tout le monde également ; par exemple houmous et chips de maïs).

Au restaurant, j’ai tendance à prendre du poisson systématiquement, ce qui me pose question car après tout je pourrai prendre un repas composé uniquement de fromage (facile chez un italien par exemple), voire un repas végétalien (possible dans certains types de restaurants – par exemple chez l’indien). Sur un de mes lieux de travail, j’ai pour habitude de manger dans le restaurant en face de mon bureau. Il y a un buffet d’entrée et un plat unique. J’ai expliqué mon nouveau régime et le patron me fait depuis des plats végétariens ce que je trouve vraiment très bienveillant. Donc c’est royal.

Pour le moment je n’ai pas arrêté le poisson ni les produits laitiers (yaourts, lait, fromage, …). Déjà dans un premier temps pour des raisons sociales (car quand on est végétalien ça devient vraiment compliqué de manger en dehors de chez soi et je tiens à ma vie sociale), mais aussi pour des raisons de santé ; je ne m’y connais pas assez en nutrition pour équilibrer suffisamment mes repas en étant végétalienne. D’un point de vue éthique évidemment j’aimerais pouvoir être végétalienne, mais ce n’est vraiment pas facile … Par contre, comme je le disais plus haut, j’ai remarqué que j’avais tendance à me rabattre sur du poisson très facilement, même dans les cas où je pourrai l’éviter. Pourtant il s’agit aussi d’un animal sensible et pensant … Mon prochain objectif est donc de limiter la consommation de poisson aux situations où je ne peux absolument pas faire autrement. Bref, j’y vais par étapes 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s