{zéro déchet} Des pâtes au pesto de fanes de navet !

Pesto fanes de radis.jpg

Hier je suis allée faire le marché des producteurs locaux et bio. Pour les angevins, ce marché a lieu le vendredi de 16h à 19h rue Saint Julien. Rien de clinquant, quelques stands (2 producteurs de légumes, un boulanger – en fait c’est un céréalier qui fait son pain avec ses propres récoltes – des huîtres, du vin, des volailles …).

J’adore. Déjà je préfère faire le marché le vendredi après-midi en sortant du boulot que le samedi matin où je préfère être tranquille à la maison. En plus je trouve que faire son marché dans une marché très petit avec que des producteurs locaux et donc un choix restreint est plus sain : on limite ses choix et on mange véritablement de saison. Il y a peu de monde, on peut discuter avec les producteurs. C’est ainsi, au décours de notre conversation que le maraîcher m’a dit que je pouvais manger les fanes des navets (crues ou cuites) et qu’en plus les fanes étaient très riche en vitamines et minéraux. Il n’en fallait pas plus pour me décider à les utiliser !!! D’autant plus que plus ça va plus j’essaie de limiter ce que je jette (j’y reviendrai sûrement dans un autre billet).

J’ai rapidement eu l’idée du pesto, déjà parce que les feuilles étaient pas forcément très jolies et que je me voyais mal les manger en salade. Et en plus le goût m’a fait penser à la roquette (en moins poivré) et j’adore le pesto de roquette. Les fanes de navet sont un tout petit peu plus amères.

J’ai fait une recette qui peut servir à faire environ 2 assiettes, ou plus, ça dépend si on aime que ce soit très chargé en pesto ou pas. Chacun son truc. Moi j’aime bien quand il y a plein de sauce ! La sauce peut se garder au frigo ; dans ce cas il faut la mettre dans un bocal en verre et la couvrir d’une fine couche d’huile d’olive.

 


Ingrédients 

  • une grosse poignée de feuilles de fanes de navet (ne pas utiliser les tiges mais uniquement les feuilles)
  • une petit poignée de noisettes (ou amandes, ou pignons de pin, ou noix)
  • 30g (ou plus selon les goûts) de parmesan (entier c’est mieux que râpé !)
  • 1/2 gousse d’ail
  • 3 càs d’huile d’olive (de première qualité, vierge première pression à froid, enfin vous savez quoi!)
  • pâtes sèches de son choix (ou pâtes fraîches aux oeufs) : moi j’ai pris des Conchiglioni au blé complet de la ferme bio Le Point du Jour 🙂

Recette 

Torréfier les noisettes ; c’est à dire les mettre à la poêle à feu moyen sans matières grasses jusqu’à ce qu’elles développent leurs saveurs, elles ne doivent pas noircir. Puis retirer du feu.

C’est là que ça se complique ; il faut tout mettre dans un petit robot mixeur et mixer !!! la consistance est à l’appréciation de chacun, très lisse ou granuleuse. On peu aussi hacher les feuilles au couteau et écraser le reste au pilon avant de tout mélanger (comme les vrais italiens).

Parallèlement il faut cuire al dente les pâtes. Avant d’égoutter les pâtes je garde de l’eau de cuisson. Une fois égouttées je remets les pâtes dans la casserole avec l’eau de cuisson (quelques cuillères à soupe suffisent, il ne faut pas noyer les pâtes) et le pesto (quantité à l’appréciation de chacun). Bien mélanger et servir aussitôt 🙂 bon appétit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s